Université Intégrale

Vers une entreprise intégrale ?

 
Date
19 février 2011
 
Horaires
8h30 - 18h00
 
Lieu
Forum 104
104 rue de Vaugirard, 75006 Paris
Métro Montparnasse, Duroc ou St Placide


Dans notre monde en transition, l’entreprise est aujourd’hui au cœur du questionnement :  sa finalité, sa responsabilité, les valeurs qui l’animent, tout ceci sera vraisemblablement redéfini au cours de la décennie à venir. Comment accompagner cette mutation, nécessaire et difficile ?

Les entreprises du 20e siècle ont été fortement marquées par des préoccupations et des intérêts essentiellement économiques et rationnels avec des stratégies largement dominées par la nécessité de résultats trimestriels et donc par le court terme. Cette vision étroite de l’entreprise est directement liée à la pression qu’exercent les investisseurs, les « shareholders » avec leur exigence de retour rapide sur investissement.

Ce tropisme qui s’amplifie jusqu’aux crises écologique, sociale et économique du début du 21e siècle interroge radicalement les entreprises sur leur capacité à continuer à créer de la richesse économique à partir de ressources non renouvelables et collectives, donc également sur leur responsabilité sociétale et écologique. Un film comme « The Corporation », qui a été largement diffusé, montre bien comment cette vision de l’entreprise justifie des comportements qui sont souvent responsables des crises que nous traversons aujourd’hui et qui de ce fait remettent en question la vision classique et rationnelle du progrès.

Aujourd’hui l’entreprise est amenée à considérer l’ensemble de ses partenaires ou parties prenantes, les « stakeholders » !

L’entreprise du futur ne pourra plus fonctionner uniquement selon cet ancien paradigme, créateur de désarroi émotionnel. Il lui faudra se positionner de plus en plus face à des enjeux à moyen et  long terme, écologiques, sociaux et spirituels. Ce nouveau défi relève de ce que nous appelons l’entreprise élargie ou «entreprise intégrale».

Derrière cette évolution se dessine :
    une entreprise capable de penser rationnellement mais dotée aussi d’une véritable intelligence collective, émotionnelle et de sens.
    une entreprise qui replace l’humain et son épanouissement au cœur de sa stratégie, et considère cette ressource comme un facteur-clé de créativité et d’innovation
    une entreprise consciente de sa responsabilité écologique  et des impacts négatifs sur la biosphère qu’elle ne saurait faire porter à la collectivité et aux générations futures
    une entreprise qui soit en mesure de concevoir son business model et ses processus de production dans le respect total du « capital naturel » qu’offre notre planète.

Capable de dégager du profit autant que de traiter humainement ses clients et ses collaborateurs, cette entreprise intégrale aurait le souci de progresser en harmonie avec le Vivant.

Si la plupart des entreprises sont encore loin de ce nouveau modèle, la mutation est en cours et depuis déjà quelques décennies des réflexions et initiatives totalement nouvelles se déploient.


L’Université Intégrale qui a pour vocation d’accompagner et de stimuler ces mutations est heureuse de vous présenter ces initiatives et ces nouveaux acteurs qui élaborent l’entreprise de demain

Cette journée a été conçue et réalisée par Carine Dartiguepeyrou, Michel Saloff Coste, Bénédicte Fumey, Caroline Guidetti, et Dominique Marty du Club de Budapest France.