Imaginaire et art contemportain : avant-garde de la mutation

29 septembre 2010
19h30 – 22h00
Forum 104 – 104, rue de Vaugirard, 75006 Paris
Métro Montparnasse, ou Saint Placide.
Contribution aux frais : 10 €
Accueil dès 19h00


 Le Club de Budapest France prolonge la réflexion sur les transformations sociétales et culturelles de notre temps avec un cycle consacré aux mutations que nous vivons.
« La vérité est dans l’imaginaire » disait Eugène Ionesco, peut-être faut-il voir dans l’imaginaire une opportunité pour nous aider à construire le monde de demain ?
 
Notre soirée du 29 septembre débutera le cycle de l’année autour de l’imaginaire : qu’est-ce que l’imaginaire, comment peut-il inspirer nos mutations? Quel est le rôle de l’art contemporain, en quoi contribue-t-il aux mutations de nos sociétés ?
 
« C'est l'imagination qui étend pour nous la mesure des possibles, et nourrit les désirs par l'espoir de les satisfaire. » Jean-Jacques Rousseau
 
Trois invités contribueront à la soirée:
 
Ashok ADICEAM est commissaire d’exposition d’art contemporain (indépendant) et directeur d’une agence de conseil en développement culturel. Né à New-Delhi, Ashok est arrivé en France avec sa famille à l’âge de sept ans. À Paris, il a reçu une  éducation musicale très jeune et une formation universitaire en Sciences politiques. Il a été directeur-ajoint de la Maison des cultures du monde à Paris, administrateur de l’Année de la Francophonie en France et pour le compte du ministère des Affaires étrangères, a dirigé des établissements culturels à l’étranger (au Nigéria et en Inde, en Écosse et en Floride pour l’Ambassade de France aux États-Unis). Il a été Responsable du développement du Palazzo Grassi à Venise. Durant cette rentrée, il est commissaire artistique de l’exposition HOPE ! à Dinard et de ILLUMINATIONS à New York.
 Parmi ses dernières publications : Les Voleurs de Feu, Illuminations (after Arthur Rimbaud- LTMH New York Sept 2010), Le Goût de Vivre, Hope ! une exposition d’art contemporain sur l’Espoir (Flammarion juin 2010) ; La mondialisation, une chance pour la francophonie : Les racines mondiales de la France (Editions du Sénat, avril 2006).
 Ashok nous proposera un tour d’horizon des nouvelles influences dans le monde de l’art contemporain (artistes, expositions, critiques, publics).
 
Sylvie GENDREAU : Auteur québécoise, Sylvie est titulaire d'un Master en Sciences de la Communication. En explorant les milieux de la communication, de l'innovation et de la recherche sociétale, elle passe à l'acte et développe, sur le terrain, une approche d'intelligence collective dont l'Art et l'Humanisme sont l'essence. Parmi ses publications La Cité des intelligences, L’École des désirs, Faits d’amour, Kitab Al-Hija, Le Livre des transformations (Éditions Céra). Elle est membre créatif du Club de Budapest France. Auparavant, elle a mené des projets d'innovation avec de grands groupes mondiaux en Amérique du Nord et en Europe.
Elle développe aujourd’hui un nouveau média Les Cahiers de l'imaginaire pour encourager les jeunes à rêver la société dans laquelle ils souhaiteraient vivre en participant à des projets d'intelligence collective pour la construire. C’est de ce projet créatif dont elle viendra nous parler. Ce sera également l’occasion de partager sa vision de la place de l'art contemporain dans notre monde en mutation. Quels sont les artistes d’avant-garde qui pulsent le monde ? Comment créer ensemble ?
Reine GRACE: Lauréate 2002 de la Schola Cantorum de Paris, c'est après dix ans de conservatoire en chant lyrique en France et aux États-Unis qu'elle commence à produire ses propres concerts spirituels. L'objectif est de partager avec le public la beauté des messages de la musique religieuse, que ce soit le gospel, la musique classique ou des œuvres plus modernes. Elle nous offrira à travers son répertoire une interprétation du rôle de l’art et de l’imaginaire dans la construction de notre monde de demain.
 
Cette soirée a été conçue par Carine Dartiguepeyrou avec Sylvie Gendreau et sera animée avec Patrick Marant.